Communiqués

Nous faisons l’actualité car les personnes et leur réalité nous font agir.

Fondation Agbar / Communiqués / Màrius Carol : « Les journaux de qualité se doivent d’expliquer l’actualité, que ce soit dans leur version imprimée ou numérique »

29 Juin 2016

Màrius Carol : « Les journaux de qualité se doivent d’expliquer l’actualité, que ce soit dans leur version imprimée ou numérique »

Le journaliste, écrivain et directeur de La Vanguardia, Màrius Carol, a participé ce midi à une nouvelle édition du Cercle de l’eau à la Ciutat de l’Aigua de Barcelone. Lors de la conférence intitulée « Le journalisme, entre la résistance du papier et le nuage numérique », Màrius Carol a revendiqué l’importance du journal en format papier malgré le poids grandissant des journaux numériques et d’Internet : « Chaque jour, 686 millions de journaux imprimés sont vendus et lus par deux milliards de personnes, alors que les journaux numériques sont consultés par 800 millions de personnes. » Il a cependant alerté qu’« en Europe, les ventes avaient chuté de 21 %, et de 8 % aux États-Unis, entre 2010 et 2014. Mais sur les marchés émergents, en Chine par exemple, le journal en format papier compte de plus en plus de lecteurs ».

« L’apparition des journaux numériques a fortement modifié les médias. L’information s’est mondialisée et se diffuse désormais très rapidement. Internet fait que les lecteurs souhaitent interagir avec les médias, et c’est une bonne chose. De ce fait, pour notre édition numérique, nous avons 200 correspondants dans le monde entier », a indiqué le directeur de La Vanguardia. Pour Màrius Carol, « les journaux en format papier ont l’avantage de mieux organiser et hiérarchiser l’information. Ils ont, en outre, plus de crédibilité et de prestige ». Quoi qu’il en soit, il a fait observer que « les journaux de qualité se doivent d’expliquer l’actualité, que ce soit des journaux en format papier ou des journaux numériques ». C’est ainsi qu’il a annoncé qu’il souhaitait que l’édition numérique devienne payante, comme c’est le cas de journaux tels que The New York Times, car « une information de qualité se paie. C’est l’ADN de La Vanguardia ».

Le directeur de La Vanguardia situe le début de la crise des journaux en format papier aux années 2006 et 2007 : « Une grande partie des petits annonceurs ont abandonné le papier et ont migré vers Internet. Cela nous oblige à renforcer notre édition numérique. » Aujourd’hui, l’édition numérique de ce journal de référence compte 24 millions de visiteurs uniques par an, et c’est la troisième la plus lue d’Espagne. « 60 % de nos visiteurs sont hors de la Catalogne et parmi eux 20 % sont hors de l’Espagne. Le réseau nous offre une visibilité mondiale, mais ne doit pas nous faire oublier notre responsabilité en tant que journal local, engagé sur le territoire. C’est pourquoi nous avons des éditions locales de La Vanguardia numérique en Catalogne. »

Angel Simón, président d’Agbar, a présenté l’intervenant au cours d’un discours diffusé en direct sur le compte Twitter de la Fondation Agbar avec le hashtag #CercleAigua.

Màrius Carol est directeur de La Vanguardia depuis décembre 2013. Il a fait partie de plusieurs rédactions et a occupé des postes de direction pour El Periódico, El País et La Vanguardia, où il a également dirigé le Magazine du dimanche. Il a été correspondant diplomatique du journal, suivant les activités du Palais royal, et directeur de la communication de Grupo Godó. Journaliste d’actualité à la radio et à la télévision, il a obtenu plusieurs prix de littérature, comme le prix Ramon Llull 2002 pour Les seduccions de Júlia et le prix Prudenci Bertrana 2009 pour L’home dels pijames de seda. Il a aussi gagné le prix Así Fue 2004 pour son essai El enigma Dalí, personnage dont il est spécialiste. Son dernier ouvrage, Un estiu a l’Empordà, est resté pendant plusieurs semaines en tête des livres les plus vendus en Catalogne.

Nous utilisons des cookies propres et des cookies de tiers pour améliorer nos services, leur rapidité d’accès, et les personnaliser, grâce à l’analyse de vos habitudes de navigation. Si vous poursuivez la navigation, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus sur notre politique en matière de cookies