Communiqués

Nous faisons l’actualité car les personnes et leur réalité nous font agir.

Fondation Agbar / Communiqués / Angel Simón : « Le nouveau Museu Agbar de les Aigües doit transmettre des émotions : notre passion pour l’eau »

19 Mai 2016

Angel Simón : « Le nouveau Museu Agbar de les Aigües doit transmettre des émotions : notre passion pour l’eau »

À l’occasion de la Journée internationale des musées, la Fondation Agbar a accueilli ce midi à l’espace Agora Agbar de Cornellà un événement institutionnel dédié à l’avenir des musées. Angel Simón, le président d’Agbar, a annoncé le début des travaux de rénovation du Museu Agbar de les Aigües, qui englobera l’ensemble de l’espace de la Central Cornellà, ainsi qu’un nouveau jardin muséographique ouvert à tous.

Pour Angel Simón, président d’Agbar, cet acte traduit la volonté du groupe Agbar de promouvoir un nouveau musée qui, à sa façon, « aspire à jouer un rôle s’inscrivant dans un nouveau courant de muséographie : il devra servir d’élément moteur d’une nouvelle réalité urbaine, contribuer au renouvellement de son environnement, tout en se portant témoin de la réalité que nous construisons depuis près de 150 ans en nous spécialisant dans le cycle intégral de l’eau. Avec ce nouveau musée, nous voulons susciter des émotions et transmettre à la population et aux générations futures notre passion pour l’eau. »

Il a également revendiqué « la valeur de la rencontre entre les sphères publique et privée » et a expliqué que le nouveau musée engloberait tout l’espace de la Central Cornellà associé à un nouveau jardin-musée entièrement ouvert au grand public. Martí Boada, docteur en sciences de l’environnement et chercheur à l’Institut de sciences et technologies de l’environnement (ICTA) de l’Université autonome de Barcelone sera chargé de superviser l’articulation du jardin avec le musée. Les travaux d’adaptation du nouveau Museu Agbar de les Aigües devraient débuter au deuxième semestre 2017. De plus, Angel Simón a expliqué que « les nouvelles technologies ont ouvert la voie à des musées sans murs, auxquels nous pouvons accéder à tout moment, depuis partout. C’est précisément ce que nous souhaitons réaliser au nouveau Museu Agbar de les Aigües : il s’agit de le transformer en un espace où le visiteur pourra bâtir son propre musée imaginaire. »

Pour sa part, Ignacio Escudero, directeur général de la société Aigües de Barcelona, a souligné l’importance du Museu Agbar de les Aigües pour l’entreprise : « Le musée nous permet de transmettre une éducation à l’environnement aux près de 18 000 écoliers qui le visitent chaque année ; cela contribue de façon significative à sensibiliser la population à la nécessité d’un usage responsable de l’eau. C’est notamment grâce à ces actions que la consommation d’eau des communes approvisionnées par Aigües de Barcelona compte parmi les plus basses d’Europe, avec environ 100 litres par habitant et par jour, ce qui correspond au volume de base selon l’Organisation mondiale de la Santé. »

Lors de son intervention, Jusèp Boya, directeur général du service des archives, bibliothèques, musées et patrimoine du Gouvernement de la Catalogne, a rendu hommage à l’importance des musées et sites patrimoniaux au sein de l’offre touristique catalane, contribuant ainsi à son rayonnement à l’étranger. Il a insisté sur la nécessité d’intégrer à l’avenir le patrimoine constitué par les nouveaux modes de citoyenneté et les groupes historiquement sous-représentés dans les musées, comme les femmes ; il conviendrait également de capter de nouveaux publics et d’ouvrir des musées sous toutes leurs formes dans les zones qui en sont actuellement dépourvues.

Un colloque sur l’avenir des musées a également eu lieu durant cette journée. Les débats se sont organisés autour des interventions de Pepe Serra, directeur du Musée national d’art de Catalogne (MNAC), Rosalia Vargas, présidente de Ciência Viva, l’agence portugaise pour la culture scientifique et technologique, et Rosa Avellà, responsable du service Histoire de la société Grifols.

Présentation de l’application du Museu Agbar de les Aigües

La rencontre a également donné lieu à la présentation de l’application « Origen », un jeu interactif mêlant expérience réelle et fiction. Il permet de découvrir le musée de manière totalement inédite grâce à la technologie iBeacon et à la philosophie des livres-jeux interactifs, les fameux livres dont vous êtes le héros, du xxie siècle. Avec cette application, le visiteur deviendra le héros d’une aventure interactive qui débutera chez lui et se poursuivra au Museu Agbar de les Aigües.

Il s’agit d’une expérience pionnière dans les musées de Catalogne ; elle est née de la volonté des responsables du Museu Agbar de les Aigües de se rapprocher d’un public plus jeune et de mettre à la portée de tous une manière différente et novatrice de visiter le musée en explorant le potentiel des nouvelles technologies.

Le jeu interactif a été développé par la jeune entreprise innovante Cubus Games, implantée à Igualada. Il est le fruit de sa participation et de sa victoire à HackatH2On organisé par le Museu Agbar de les Aigües. En mars 2015, dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, cet événement avait réuni 75 esprits créatifs dans le but de développer des applications mobiles innovantes afin de tisser des liens entre le public et le monde de l’eau, et notamment le Museu Agbar de les Aigües.

Vous pouvez déjà télécharger l’application pour iOS en cliquant ici et pour Android, ici.

Nous utilisons des cookies propres et des cookies de tiers pour améliorer nos services, leur rapidité d’accès, et les personnaliser, grâce à l’analyse de vos habitudes de navigation. Si vous poursuivez la navigation, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus sur notre politique en matière de cookies